PROPAGANDE

Le dev' perso - véritable bienfait ou hype surcotée ?

Posté par Truc le 10/04/2023 pour le secteur DMZ
🌍 Article public ⸱ 1546 lecteurs récemment



A moins d'avoir vécu dans une grotte les vingt dernières années (ce qui constitue tout à fait à un choix de vie et de plus en plus compréhensible), vous devez forcément savoir en quoi consiste le développement personnel.

Mais comme il est toujours bon de redéfinir les termes avant de parler d'un sujet : Le développement personnel est une pratique/ un ensemble de pratique qui consiste à améliorer sa propre vie et à atteindre ses objectifs personnels en travaillant sur soi-même (s'améliorer soi-même, quoi). Ainsi donc, il peut s'agir de développer des compétences, de gérer son temps et son énergie, de renforcer sa confiance en soi, d'améliorer ses relations interpersonnelles, sa communication, etc.
Sur le papier, ça semble tout à fait fantastique, mais de plus en plus de voix s'élèvent haut et fort contre le dev' perso.

Les bienfaits du dev' perso sont nombreux, on ne va pas le nier. Tout d'abord, cela peut aider à améliorer la confiance en soi et à renforcer la résilience face aux défis de la vie. Et ça, on en a toujours besoin parce que mes p'tits potes, la vie c'est pas de la tarte.
Cela peut également aider à améliorer la communication et les relations interpersonnelles. Et ça, on en a toujours besoin parce que mes p'tits potes, qu'est-ce que la communication, c'est difficile parfois... (parce que les gens non plus, c'est pas de la tarte).
En utilisant les bons outils, on peut également mieux gérer le stress et améliorer la santé mentale et physique.
Le dev' perso peut aider à atteindre des objectifs personnels et professionnels, en fournissant des outils et des stratégies pour surmonter les obstacles, réussir et faire de sa vie "une réussite". (quoi que ça puisse bien vouloir dire)
Bref, on a envie de dire, on signe où ?




Sauf que si c'était si simple les amis, on serait tous des humains deux point zéro.

Déjà, c'est du travail. Pour être dedans depuis un bon moment (spoiler alert, je suis une partisane), je peux vous dire que comme tout travail, ça peut s'avérer long et pas rigolo, avec beaucoup de tâtonnements nécessaires. C'est clairement un état d'esprit qu'il vaut mieux avoir à la base.
Il faut donc avoir une bonne auto discipline/ motivation (mais ça, pas de panique, le dev' perso peut vous apprendre comment faire. Sauf si vous procrastinez. (Mais ça, pas de panique, le dev' perso peut vous apprendre comment ne plus le faire.))

Il existe également des dangers potentiels associés au développement personnel.
Outre le fait que certains ne supportent pas les bouquins de dev' perso, les trouvant chiants, dans l'injonction et la répétition.
(ce n'est pas mon avis mais pour le coup, je pense qu'il y a des personnalités plus ou moins réceptives à ces types de discours motivationnels).
Donc : il peut être facile de devenir obsédé par l'amélioration de soi et de perdre de vue d'autres aspects de la vie, tels que les relations, le travail et les loisirs, en simplifiant à outrance certaines théories par exemple.
Tomber dans le piège de la pensée positive excessive, (qui consiste à ignorer les aspects négatifs de la vie et à ne pas prendre en compte les défis réels) peut être un vrai problème aussi : Cela peut mener à une fausse impression de sécurité et à une incapacité à faire réellement face aux difficultés.

Le dev' perso a de toute façon des limites : certaines situations, tels que la maladie mentale ou les problèmes financiers, peuvent nécessiter une intervention professionnelle. Il est donc important d'avoir des attentes réalistes quant aux avantages potentiels du développement personnel - et par exemple ne pas sortir la loi de l'attraction à toutes les sauces, quand certains problèmes nécessitent au contraire une prise en charge "dans la matière".

Evidemment, on (ne) passera (pas) sous silence la dénonciation de tous les gourous (plus ou moins) auto proclamés qui font leur beurre au passage, entre les publications de bouquins douteux et les coachings de 7 jours à 70000000000€ (j'exagère à peine). Car le développement personnel à outrance flirte parfois dangereusement avec la spiritualité new-age sérieusement (trop) perchée, et il arrive que les résultats ne soient pas très heureux.
Mais ceci est une autre histoire.

________

Et vous, pro ou contre ?

Et je vous laisse lister des titres qui vous ont séduits/ gonflés. On en parle !

26 commentaires
Accessoire
()
Haaa :D
Tony Robbins et Deepak Chopra, on en parle donc ?
Fourbi
()
J'ai lu pas mal de bouquins de développement personnel, je suis assez réceptif à ce genre de truc. Toutefois, je vais avouer que j'ai retenu, une chose, de toutes ces lectures : Je suis constant dans mon inconstance. Plus dans les pensées que dans l'action. (Beaucoup de Je, hin hin hin). Cependant, comme indiqué dans l'article, il y a en effet des trucs sympas. Mais il faut filtrer. Filtrer.

Et parmi les livres que j'ai lus, je reconnais absolument le fait qu'il s'agit d'une manne à fric et encore plus avec les bouquins d'auteurs américains comme le Miracle Morning (le pire), le Secret (tout ça pour tourner autour du pot et en plus, il y a eu une suite) et je ne sais plus quel bouquin qui ne fait que l'apogée de suivre la méthode de l'auteur lors de stage. Celui qui va vraiment se développer personnellement, c'est le portefeuille de l'auteur.

Je crois que dans cette pléthore de bouquins de DP, de nouveaux auteurs qui créent leur méthode en se basant sur celles des autres et les gens à la recherche d'eux-mêmes; le développement personnel impersonnel a encore de beaux jours de devant lui. Je vais de ce pas aller créer une méthode sous nos vies sous applications. Révolutionnaire, je vous le dis.
Appareil
()
Après dans développement personnel, il y a personnel. En quoi un bouquin destiné à des millions de gens peut être personnel.

Et je plussoie 4444, Miracle Morning, c'est l'apogée... surtout quand on se couche à 2h du mat. Il faut avant tout se respecter, donc respecter son horloge interne.
C'est comme envoyer des ados à 8h à l'école... vous avez des ados vous ?
Babiole
()
Les termes "coach" et "coaching" en disent long!
On voit le lien avec les stratégies managériales (management) et commerciales dont le DP est issu! Ahah.

A priori, se cultiver et s'entourer devraient suffire à se "développer". J'entends par là : établir et entretenir des liens sociaux, se ressourcer au sens large (interagir, lire, voir, entendre, apprendre, s'informer) mais ca peut aussi inclure son contraire : s'extirper du "quotidien", se recueillir, s'accorder du temps.

Quand on sait que les théories et les discours sur lesquels se repose le développement personnel est emprunté à la psychologie, à philosophie et à la sociologie (très approximatif et en se débarrassant des réflexions complexes hein), bah on voit bien le côté "enflure".

Le DP n'a strictement rien inventé, néanmoins, quelques notions basiques de psychologie suffisent souvent à faire illusion.

Personnellement, avoir une vie sociale (amis, couple, famille) + des loisirs + quelques notions philosophiques/psychologiques/sociologiques suffisent à mon équilibre même si je demeure une grande solitaire, mais chacun est différent.
Outil
()
LadyL: ton article aurait eu tout à fait sa place sur ZEN ;) Si tu as d'autres sujets du même genre n'hésites pas ;)

Je ne suis pas bonne dans ce domaine, j'ai très peu d'estime sur moi donc, le développement personnel je ne pourrais en parler :/
Je lis donc pas de livres etc la dessus, je ne m'informe pas plus que cela.
Mis à part que quand j'ai une idée en tête je suis plutôt persévérante et je fonce tête baissée !!

Ustensile
()
Après, le seul point positif que je pourrais lui accorder, c'est peut-être le côté "vulgarisateur".

Le contenu des livres de DP est généralement très abordable et accessible du fait qu'il s'embarrasse rarement de concepts théoriques complexes et c'est d'ailleurs toute sa force. Je comprends le côté "rassurant" parce que "sa forme" répond déjà à une volonté de mettre en confiance et d'inscrire le lecteur dans une démarche de valorisation.

Combien de personnes m'ont rapporté avoir compris telle ou telle théorie, telle fonctionnement psychologique etc., alors qu'elles n'avaient jamais ouvert un livre ou ne s'étaient jamais intéressés aux domaines/sciences s'y rapportant avant d'avoir lu un article ou un livre sur le DP ?

On peut concevoir que cela puisse être la porte d'entrée à autre chose si je peux dire. Si je ne peux pas dire je suis "pour", je ne peux pas être totalement "contre" à moins d'être complétement réac! Ahah.

Brol
()
Pour moi la plupart des coachs qui vous vendent un programme en développement personnel, c'est de la fumisterie. Ça rassemble des techniques de management et de la sociologie de bas étage. Après il y a des livres, des conférences intéressantes mais faut trier.
Artifice
()
Obsédé par l'amélioration de soi, là je suis d'accord mais tomber dans le piège de la pensée positive excessive, la par contre...(?)


Le développement personnel ne permet justement pas de faire la part des choses?



Puis en vrais, je comprends moyennement le concept car on se développe naturellement à tout point de vue en dehors de notre physique qui décroît au file du temps..



Du coup, parler de développement personnel ce n'est pas un peu caduque ?


En tout cas, je n'ai clairement pas envie de toucher la perfection de ma personne 😅
Accessoire
()
Je crois surtout qu'on s'alourdit...


Qu'on ne rigole plus assez du ridicule et de la legerte de ne pas toujours tout comprendre.



Je pense que ce qu'on y perdre à plus de valeur que ce qu'on y gagne...

Malheureusement la société est un courant qui m'entraine et ma voix ne porte pas toujours autant que je le voudrai...



En attendant vive les petites bêtises humains et l'acceptation des défauts car certains en ont bien besoin!
Brol
()
J'aurais pu écrire chaque mot d'Absurdy.
Je rajouterais juste n'y a t'il pas un âge où il n'est plus franchement utile de se pencher sur le sujet ? (c'est une vraie question)
Brol
()
Personnellement je pense que je continuerai à explorer jusqu'à ma mort (et pas seulement avec le dev perso mais aussi la philosophie et la psychologie, ceux qui me connaissent à tout savent à quel point je suis touche à tout (et lit-de-tout) et à quel point l'étude des comportements et la neuroscience me fascinent.
Et à quel point cette recherche incessante peut être joyeuse et légère. Parce que c'est amusant. Et je trouve heureux de voir à quel point croître en sagesse, en sérénité et en bienveillance (même s'il y a beaucoup d'à coups) peut apporter à soi et aux autres. Pour moi c'est la seule chose qui importe vraiment, mais je suppose que les priorités ne se discutent pas.)

Mais je suis d'accord avec le fait que le dev perso n'est qu'une des nombreuses ramifications (mise à la porté de tous) d'un savoir qui a déjà été énoncé, et ce biiien avant nos temps.
Fourbi
()
Quand on lit les mots sur l'image c'est d'un pompeux...


Je reconnais bien le: moi je moi je...



En plus il passe indéniablement par le nous et donc le pour toi ^^


Je n'en vois aucun du .. pour toi, pour nous ^^.......



Le développement personnel c'est quelque chose de naturel .. et là ^^
Instrument
()
79110 : Pour pouvoir être sainement au service des autres, il faut être soi-même pas mal d'aplomb. Et il faut être le changement qu'on veut voir dans le monde.
Appareil
()
Absurdy : Je trouve ta remarque fort déplacée quand tu traites des questions psy sur ZEN alors que la psychologie adulte existe sur PHILO depuis l'été dernier.

Certains le savent le dev perso et moi, nous ne sommes pas copains mais ton article est très nuancé. Merci beaucoup !!

Peut-être que ça peut suffire pour certaines personnes et dans certaines situations. Je pense que dès que la souffrance est trop forte, c'est le curseur qui doit faire penser à consulter un professionnel. La relation est importante pour certaines reconstructions et relativement inévitable pour les pathologies psychiatriques.
Fourbi
()
Muse : j'ai parlé des espaces d'apaisement en psychiatrie, car je travaille dans ce milieu là et que l'apaisement fait partit de la ligne éditoriale de ZEN, tout comme le développement personnel.
Pour rappel voici la ligne édito de ZEN, donc non ce n'était pas déplacé ;)

Les expériences de vie, le partage d’expériences, la confrontation de différents points de vue

♦ La vie au ralenti, le partage d’alternatives pour vivre autrement, reprenant également les médecines et les thérapies alternatives tels l’homéopathie, le feng-shui, la méditation.

♣ Les philosophies orientales (avec des possibilités d’Inter-Secteurs), comprenant également la découverte de cultures, de civilisations.

♠ Le développement personnel au sens large.

★ La pratique douce du sport comme le yoga, le tai-chi, qi gong, pilate, marche nordique, vélo, ...

✿ Les musiques d’ambiance, les sons qui relaxent.

₪ La spiritualité.
Accessoire
()
Pour en revenir au sujet de la propa au lieu de savoir qui poste quoi et où (et de faire de la pub).

Il y a les livres d' Eckhart Tolle, Joe Vitale et Louise Hay qui sont aussi dans le DP et que je n'ai jamais lus. A ce niveau là, je ne sais pas trop ce que cela vaut.

Il y a le livre "les quatre accords toltèques" que j'ai apprécié. Mais certaines personnes ont tiré sur le filon. C'est ma foi fort bien regrettable.
Appareil
()
Quand j'écoute des gens parler de développement personnel, j'ai plus l'impression de voir du marketing bien construit, que quelque chose qui puisse aider les gens.

1) On fait miroiter une vie idéale, épanouie heureuse instagramable.

2) On vous culpabilise de ne pas avoir cette vie idéale, d'être bassement humain, et d'avoir le Klout d'une moule associable.

3) On vous vend une solution facile la si proche, avec un raccourcis sans effort vers le succès, même que moi, le vendeur je l'applique et j'ai une super vie, matte donc mon insta. Mais pour avoir ces choses si faciles qui résoudraient tous vos problèmes faut payer.

4) Vous payez, mais ce n'est jamais assez, le succès est toujours là, un pas en avant, comme la carotte devant l'âne.

5) Comme vous avez déjà investi, vous ne voulez plus retourner en arrière au risque de passer pour un benet, et de vous avouer que vous avez fait tout ca pour rien, escalade d'engagement, $€$€.

Ensuite l'enrobage de la technique peut varier, parfois on usurpe la science, parfois on met de la new-vaseline-age histoire de se donner un coté 'spirituel' cool, parfois on emballe ça dans du business et des DSL d'openspace en mode new-entrepreneur... L'important étant d'avoir un enrobage qui plaise au client.

Et jamais on ne se pose une simple question comme : si le développement personnel marchait vraiment, comment ce qui le vendent pourraient garder leurs clients ?
Gadget
()
n°30438

Je ne suis pas une lectrice de DP et je pense avoir exprimé mon scepticisme sur cette pratique/approche mais paradoxalement, je pense que le DP véhicule autant de clichés que ceux qui le critiquent.

Je veux dire par là que de parler de DP que sous le prisme du "capitalisme" et de la "malhonnêteté intellectuelle" constitue aussi un cliché. Du moins, une vision réductrice. Il existe pourtant des auteurs de DP qui prônent la prudence et mettent en garde contre les dérives et les risques de tromperie tout en ayant une réflexion intéressante. De la même manière, je ne pense pas que la "pensée positive", "l'injonction au bonheur" ou "l'idéalisation" soit forcément présenté comme un objectif à atteindre ou une indispensabilité. Heureusement, les généralités ne constituent, assez logiquement, qu'une réalité "relative" et "englobée".

Je pense qu'il existe de bons auteurs de DP (psychologue entre autres) mais qu'ils sont surtout minoritaires. Et là, j'ai tout à fait conscience qu'il est question d'a priori hein! Un peu comme les films d'horreur : Une 1 chance sur 10 qu'ils fassent réellement peur. Hihi.
Ustensile
()
Ouais voilà, les gourous et autres trucs du genre à la mode aux states, c'est pas du tout (mais alors, vraiment pas) mon trip. J'aime pas avoir l'impression d'être manipulé, même si c'est pour un bien au final. Foutez-moi la paix ! De toute façon, la vie, c'est de la merde. Je suis bien placé pour le savoir.

Mais ici, je suis heureux évidemment. Et me faites pas dire ce que j'ai pas dit, au final IRL je me dis qu'il faut profiter de ce dont je peux encore profiter. Pour le reste, advienne que pourra et que chacun se démerde comme il peut (et foute la paix aux autres).
Ustensile
()
Ce qui me gonfle ce sont les livres du style le Secret, Zéro limite… les livres qui montrent comment devenir riche, par des gens devenus riches en poussant à acheter ces livres justement xD

Accessoire
()
Je voulais répondre à l'article mais je ne sais pas par quel bout commencer.
Alors je vais juste mentionner cet article qui, je trouve, donne un avis intéressant sur le sujet:
https://usbeketrica.com/fr/article/eva-illouz-le-developpement-personnel-c-est-l-ideologie-revee-du-neoliberalisme
Objet
()
En plein dedans dev personnel et spirituel avec ce projet: www.instagram.com/thomart_raidho

C'est un travail de toute une vie. Pour certains plus facile que d'autres.

A mon âge il a fallu passer par une acceptation personnel avant un nouveau développement.

Mais en tant qu'être humains nous sommes en perpétuel développement
Bidule
()
Mince j'ai oublié d'ajouter à ma liste: faire de ses clients des vendeurs qui bossent gratis pour le gourou.
Outil
()
Le secret du bien être, c'est de ne jamais lire de bouquin sur le bien-être, de ne jamais se fixer d'objectif, de planning ou d'indicateur bullshit de performance qui va te prendre la tête.

Tout le monde a eu des emmerdes dans la vie. Réfléchis à comment tu t'en es sorti, à ce qui t'a fait du bien à ce moment-là.

Si c'est voir un pote, invite le à boire un godet. Si c'est écouter du black metal en tutu kaki, fais-le. Si c'est observer les oiseaux dans une forêt, vas-y. Si c'est les trois en même temps, allez, pareil.

Et surtout, surtout, ne paie jamais rien pour ça bordel.
Ustensile
()
"Ne paye jamais rien pour ca"
Tout est dit. C'est le principal.
Pas se faire voler.

Après avec du recul 10 secondes après écrire ça je me dis que d'autres ce sont sûrement déjà dit: "fait ce que tu veux de ta vie mais ne paye jamais pour voir des moches en noir gueuler dans un micro" :))


Doooooonc RAB, que chacun fasse ce qu'il veut de sa vie. Payer pour se faire plumer, ou plumer pcq des gens aiment payer pour... tant que tout le monde se sent bien :D
Instrument
()
On m'a offert la prophétie des Andes à un moment où j'en avais cruellement besoin. Bon... arrivée vers les derniers chapitres, c'est trop perché pour moi mais le début me parlait tellement
(Vous n'avez pas (encore) les droits nécessaires pour répondre à cet article)
© 2003-2023 [paranoïaque] - Les CGU - Réseau social discret - Rien du tout -