PROPAGANDE

Profil : Le Cercle des Poètes Disparus

Posté par Outil le 15/02/2024 pour le secteur LIRE
🌍 Article public ⸱ 406 lecteurs récemment




📚 [Synopsis]

Vous avez tous au moins entendu parler du film « Le Cercle des Poètes Disparus » de Peter Weir, film classique et cultissime s’il en est, qui raconte l’histoire de Todd Anderson, un garçon extrêmement timide, qui part étudier dans la prestigieuse académie Welton située dans le Vermont.

Il y rencontre un professeur de lettres, John Keating, qui bouleverse les codes austères de l’enseignement en encourageant la vision d’une nouvelle perspective, favorisant les arts, la pensée, la poésie, le fait de vivre l’instant présent, et refusant le conformisme.

Parallèlement, les étudiants font revivre « le cercle des Poètes disparus », un groupe secret prônant la pensée et la philosophie ayant soif de liberté, dont justement Monsieur Keating fut membre en son temps.


📚 [Epitomé]

À Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 1960, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l’arrivée d’un nouveau professeur de lettres, M. Keating. Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l’anticonformisme, et secouer la poussière des autorités parentale, académique et sociale. Même si un drame met un terme à cette expérience unique, Keating restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.




😺 [Mon avis]


Une fois n’est pas coutume, le livre a été tiré du film éponyme, ce qui le rend à mon sens très précis.

Cependant, il comporte tout de même quelques scènes en plus (notamment la scène de la soirée où Knox Overstreet « pécho » très différemment de la scène du film, Chris Noel, la copine de Chet Danburry !)

J’ai préféré le film qui reste celui de mon adolescence, mais je reste très attachée au livre que je relis avec un grand plaisir.

Je ne peux que vous le conseiller, surtout si vous avez aimé le film.


✒️ "Citation".

« 𝑪𝒖𝒆𝒊𝒍𝒍𝒆𝒛 𝒅𝒆̀𝒔 𝒎𝒂𝒊𝒏𝒕𝒆𝒏𝒂𝒏𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒐𝒔𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒗𝒊𝒆
𝑪𝒂𝒓 𝒍𝒆 𝒕𝒆𝒎𝒑𝒔 𝒋𝒂𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒏𝒆 𝒔𝒖𝒔𝒑𝒆𝒏𝒅 𝒔𝒐𝒏 𝒗𝒐𝒍
𝑬𝒕 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒇𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒒𝒖𝒊 𝒔’𝒆́𝒑𝒂𝒏𝒐𝒖𝒊𝒕 𝒂𝒖𝒋𝒐𝒖𝒓𝒅’𝒉𝒖𝒊
𝑫𝒆𝒎𝒂𝒊𝒏 𝒔𝒆𝒓𝒂 𝒇𝒍𝒆́𝒕𝒓𝒊𝒆. »

Il s’arrêta.

- Cueillez dès maintenant les roses de la vie, répéta Keating. (...) Quelqu’un sait ce que ça veut dire ?

Il marqua une longue pause. Le silence régnait dans la galerie [...]

- 𝓒𝓪𝓻𝓹𝓮 𝓭𝓲𝓮𝓶, murmura Keating d’une voix d’outre-tombe. Profitez du jour présent. Que vos vies soient « extraordinaires ».



🔍 [Références]

- Références : Le Cercle des Poètes Disparus, de N. H. KLEINBAUM, traduit de l’anglais (américain) par Olivier de Broca, éditions Michel Lafon. 192 pages, 13 9788401374104.


🔖 [Catégories]

Roman, drame, classique, poésie, adapté au cinéma

📌 [Crédit photo, extraits et sources]

Babelio

13 commentaires
Appareil
()
"Ô Capitaine, mon Capitaine!"

Un de mes films préférés.

Peut-être doit-il êtres aussi présent dans ma bibliothèque ^^

Barda
()
J'ai vu le film trop jeune... Il m'a pas marqué a l'époque... A revoir.
Du coup ben le livre le tente autant que le film ;/


Pas taper ! J'étais jeune !
Accessoire
()
L'un de mes grands classique, je ne savais pas qu'il existait un livre, va falloir que je recherche ça.

Merci pour l'info :)
Artifice
()
Effectivement ce film est un classique qui devrait faire partie des cours de l'école.
Je l'ai d'ailleurs vu en cours de Français a l'époque et je trouvais ca une tres bonne idée.
Machin
()
J'avais bien aimé le film.
Si je tombe sur le livre à l'occasion, pourquoi pas. J'ai quand même l'impression que quelque chose "manquerait" sans le visage de Robbin Williams.
Bidule
()
J'ai vu un tas de films tirés de livres, jamais l'inverse. Mais je reconnais volontiers être pleins d'a priori sur ce point.

Il me semble qu'il y a un peu plus de livres tirés de jeux vidéos que de films, mais dans l'ensemble ça reste suffisamment rare pour que j'ai la chance d'en lire un.

Je me dis assez honteusement que les chances pour qu'un livre soit meilleur que le film sont assez minces. Au mieux, il sera fidèle aux livres mais bon, je devine que c'est vraiment par passion de l'oeuvre cinématographique puis de la lecture qu'on tente le coup :)

Après Le cercle des poètes disparus est vraiment un chouette film donc pas de raison que le livre ne le soit pas et il n'en demeure pas moins que ce sont là deux expériences différentes.

Merci pour le partage ;)
Objet
()
Film culte, adoré, vu et revu et revu et...

J'apprends qu'un livre en a été écrit, mais ne me sens pas de passer ce cap.

C'est l'image des élèves grimpés sur leur pupitre qui me vient à l'esprit.

Mais "capitaine, mon capitaine", j'ai oublié à quel moment ça correspondait.
Babiole
()
J'ai vu le film plus jeune, j' étais pas plus emballer que ça, je pense que j' étais trop jeune.

Le livre pourrait m’intéresser mais j'ai déjà Walden ou la vie dans les bois en projet depuis longtemps qui est une inspiration du livre.

Gadget
()
Je n'ai jamais lu de livres tirés de films ...
Peut être que la narration supprimera la lenteur du film (du moins ce qu'il en est dans mon souvenir).
Vu il y a longtemps, peut être l'occasion de se plonger à nouveau dans cet univers. Difficile d'imaginer Keating autrement qu'avec le visage de Robin Williams :)
Bidule
()
Un livre après un film, c’est osé. Si le livre contient plus de détails, pourquoi pas. :)
Accessoire
()
un excellent film que je regarde encore régulièrement car il m'a vraiment touché.

je ne savais pas qu'il y avait un livre va falloir que je me le procure :)

Merci pour ce partage
Objet
()
Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu le film assez tard.
Je rajoute cette œuvre à ma longue listes ! Merci !

(Ethan Hawke 🥰)
Ustensile
()
Je n'ai que vu et revu ce film cultissime.

Je devrais surement lire le livre...
(Vous n'avez pas (encore) les droits nécessaires pour répondre à cet article)
© v24.415 - 2003-2023 [paranoïaque] - Les CGU - Réseau social discret - Rien du tout -